Eponiacus qui est à l'origine du vocable APPOIGNY, vient du nom de la villa gallo romaine d'un fidèle de la déesse Épona. Par sa situation à la limite de la Bourgogne et de la Champagne, traversé par une importante voie romaine, APPOIGNY connut depuis ses origines l'existence mouvementée des cités de passage. Les Huns, les Francs, les Normands, pillèrent le village à chacune de leurs "visites"… Rustique et Germanille, père et mère de Saint Germain (qui naquit en 380 à Appoigny) , le plus célèbre des évèques d'Auxerre, étaient au IVième siècle, seigneurs d'Appoigny. L'évêque Robert de Nevers y fit bâtir une première forteresse au XIe siècle. Hugues de Noyers (XIIe s.) et Guy de Mello (XIIIe s.) firent fortifier le site de Régennes. Résidence habituelle des évêques d'Auxerre, le château de Régennes, détruit à différentes reprises, fut chaque fois rebâti somptueusement. Guillaume de Seignelay (XIIIe s.) fit construire l'actuelle Collégiale. Au cours de son voyage à Reims en 1429, Jeanne d'Arc traversa l'Yonne au célèbre "Gué de la Pucelle". Jadis, l'activité agricole d'APPOIGNY était diversifiée et fournissait à la région: céréales, vigne, fruits et légumes en abondance, si bien qu'APPOIGNY fut surnommé « Le Jardin d'Auxerre ».

Aujourd'hui, St Fiacre, patron des maraichers, est fêté chaque année à la fin du mois d'août par tous les époniens durant 3 jours. À cette occasion, le village est en fête ; course cycliste feu d'artifice, fête foraine, animation musicale… Cette tradition perdure depuis de très nombreuses années. En savoir plus

Syndicat d'initiative d'Appoigny

collégiale | époniens célèbres | histoire | photos d'hier | randonnées | Régennes | jubé | pierre St Martin | sarcophages

TOUT LE SITE | LIENS |

 
© Syndicat d'Initiative d'Appoigny 2001-2011. Le site et ses contenus sont protégés par les lois sur la propriété intellectuelle. Toute reproduction total ou partielle du site est interdite - mentions légales - Réalisation